Bienvenue à tous, passionnés du Japon et autres passions
AccueilSommaireCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Isao Takahata (1935 - ????)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Neptune


avatar

Izanagi
Izanagi

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 04/03/2011
Masculin
Age : 48


MessageSujet: Isao Takahata (1935 - ????) Lun 7 Mar 2011 - 0:39

Je cite mon propre message, comme ça tu pourra supprimer le post en invité. J'ai aussi revu certaines mises en forme pour alléger le post et fait quelques corrections d'orthographe.




ISAO TAKAHATA


Isao Takahata est un réalisateur japonais de dessins animés, cofondateur du studio Ghibli avec Hayao Miyazaki.
Sa notoriété en Occident vient principalement de son film Le Tombeau des lucioles, sorti en 1988.


BIOGRAPHIE


Né à Ise (Japon), le 29 octobre 1935, Isao Takahata étudie la littérature française à l'université de Tokyo. Il découvre ainsi les poèmes de Jacques Prévert, mais aussi son travail avec Paul Grimault, par exemple sur le scénario de La Bergère et le Ramoneur.

Dès 1959, il rejoint le studio d'animation Toei Animation. En 1968, il réalise son premier long métrage, Horus, prince du Soleil (sorti en France en 2004), en collaboration avec Hayao Miyazaki. Ce film n'ayant pas obtenu le succès attendu, les producteurs privilégient alors la création télévisuelle plutôt que cinématographique. À partir de ce projet, Miyazaki et Takahata travaillent souvent ensemble, sur des films comme sur des séries télévisées (notamment la première série de Lupin III, plus connue en France sous le nom d'Edgar de la Cambriole).

Pour Takahata et Miyazaki, la « trilogie » Heidi, Marco et Anne, la Maison aux pignons verts, tous trois réalisés entre 1974 et 1979, constitue un âge d'or, même si leur collaboration s'est terminée avec le dernier épisode. Leur amitié persiste néanmoins, et la collaboration prend alors une nouvelle orientation : Miyazaki dirige et Takahata réalise. Cependant, au cours de la réalisation de Anne, la Maison aux pignons verts, Miyazaki démissionne. Takahata aide alors Miyazaki à produire Conan, le fils du futur pour le décharger. Pour lui renvoyer la pareille, Miyazaki invite alors Takahata à rejoindre Studio Ghibli.

En 1981, Isao Takahata dirige le long métrage Kié, la petite peste, qui reçoit un bon accueil et dure trois ans.

C'est en 1985 que Takahata devient l'un des deux réalisateurs de Studio Ghibli (avec Miyazaki), créé par la société Tokuma et dirigé par Toshio Suzuki. Il réalise son premier film pour ce studio, en 1988, avec Le Tombeau des lucioles. Depuis lors, trois autres longs métrages se sont succédés.

Contrairement à Miyazaki, Takahata ne dessine pas lui-même. Il se considère avant tout comme un réalisateur. Il réalise d'ailleurs un film en prise de vue réelle, L'Histoire du canal de Yanagawa, en 1987. Ce statut lui permet de n'être attaché à aucun style de dessin en particulier et de pousser au plus loin toute forme d'expérimentation dans le domaine de l'animation. Ainsi, le long métrage Mes voisins les Yamada est entièrement créé sur ordinateur afin d'obtenir un effet d'aquarelle difficile à traduire sur celluloïd.

Le style des sujets traités par Isao Takahata est très varié. Ainsi, Le Tombeau des lucioles est un drame de guerre plutôt réaliste, Pompoko tend vers le burlesque en présentant des tanuki qui tentent d'empêcher des humains de s'installer sur leurs terres. Le plus souvent, Isao Takahata s'inspire d'une œuvre préexistante (le roman d'Akiyuki Nosaka pour Le Tombeau des lucioles et celui de Kenji Miyazawa pour Goshu le violoncelliste) ou encore de l'univers des mangas (Souvenirs goutte à goutte ou Mes voisins les Yamada). Il peut également développer une idée originale, comme pour Pompoko (la guerre des tanuki).

Isao Takahata aurait quitté la structure du studio Ghibli après la réalisation de Mes voisins les Yamada, même s'il en est toujours salarié. Selon Hayao Miyazaki lui-même, il y a peu de chances que ses prochains films soient produits par le studio.


FILMOGRAPHIE


Longs métrages
Réalisateur :

1968 : Horus, prince du Soleil.
1972 : Panda kopanda.
1981 : Kié la petite peste.
1982 : Goshu le violoncelliste.
1987 : L'Histoire du canal de Yanagawa.
1988 : Le Tombeau des lucioles.
1991 : Souvenirs goutte à goutte.
1994 : Pompoko.
1999 : Mes voisins les Yamada.
2003 : Jours d'hiver , réalisation d'un segment.
A venir : Le Conte du coupeur de bambou.

Assistant-réalisateur :

1961 : Anju to zushiomaru.
1962 : Tanoshii bunmeishi tetsu monogatari.
1963 : Wanpaku oji no orochi taiji.
1963 : Ankokugai saidai no ketto.

Producteur :

1984 : Nausicaä de la vallée du vent.
1986 : Laputa, le château dans le ciel.

Séries

Ken l'enfant loup, 1963-1965, réalisateur d'épisodes, non traduit en français.
Gegege no Kitaro, 1968-1969, réalisateur d'épisodes, non traduit en français.
Apache Yakyugun, 1971-1972, réalisateur d'épisodes, non traduit en français.
Gegege no Kitaro, La deuxième série, 1971-1972, réalisateur d'épisodes, non traduit en français.
Mooretsu ataro, 1969-1970, directeur d'épisodes, non traduit en français.
Edgar détective-cambrioleur, 1971-1972, co-réalisateur avec Hayao Miyazaki des épisodes de la seconde moitié de la saison.
Heidi, 1974, 52 épisodes de 30 min, basé sur la nouvelle de Johanna Spyri.
Marco ou Haha wo tazunete sanzenri, « 3 000 Lieues à la recherche de Mère », ?), 1975-1977, réalisateur.
Akage no An (« Anne aux cheveux roux »), 1979, 50 épisodes, réalisateur, scénariste et auteur du storyboard (ép. 29). Il a également travaillé sur le storyboard des seize premiers épisodes.
Conan, le fils du futur, co-réalisateur avec Hayao Miyazaki.
Kié la petite peste, 1981-1983, 64 épisodes (aussi connu sous le nom de Chie la petite peste).


Source : Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planet-series.tv/

Isao Takahata (1935 - ????)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permissions des habitantsVous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos passions :: Le Studio Ghibli :: Animés de Takahata-